YEP (Fr)

Elie (ex Pretty Boys, bassiste des City Kids en 1985), Yves (guitariste fondateur des Snapping/Snappin’ Boys jusqu’en 1990 !)
et Jack (batteur des Surfin’ Matadors) forment donc le trio YEP.
Ces Gaulois téméraires sont tombés tôt dans la marmite du rock’n’roll anglo saxon. Ils s’y sont même parfois brûlé !
Ils en ont en tout cas saisi toute la substance et intégré les fondements.
Influencées par l’Angleterre des Who ou des Yardbirds, mais aussi par l’Amérique du Paul Collins Beat et du power pop,
leurs compositions personnelles, immédiates et mémorables, s’imposent vite comme une nécessité.
Le fil conducteur reste la mélodie, présente dans les refrains accrocheurs, et une précision du jeu qui vont toutes deux à l’essentiel.
Les voix se répondent, s’harmonisent et fusionnent.
La guitare, fondamentalement rythmique, s’appuie sur le duo basse-batterie, piston et bielle, qui mène un train d’enfer.
Sur ces principes, le premier album du trio (YEP MEN !) aligne douze titres enregistrés en 2011.
Un son incisif et clair qui tranche dans le vif, peu de fioritures, droit au but…
Ce premier opus sera suivi d’un seize titres (tous originaux), puis d’un troisième (Rock With You en 2014).
L’album Islands Road parait enfin il y a cinq ans.
Rares en public, ces YEP en boots y éperonnent pourtant proprement les chevaux du plaisir électrique.

Line up : Yves Vancoillie (guitare-chant) / Eliseo Mucciante (basse-chant) / Jack Touinard (batterie-chant)